SEOQuantum Open Nav

Comment optimiser un texte pour le SEO ?

Par
le Dimanche 08 mai 2022
Pour résumer :
Temps de lecture : 12 minutes

Écrire un texte SEO, c’est savoir faire plaisir à Google et aux internautes ! Mais comment optimiser un texte pour le SEO sans pénaliser l’un ou l’autre ? Je vous propose de découvrir les moyens d’y arriver en seulement 10 étapes !

🚀 Lecture express : une infographie pour optimiser un texte SEO

Infographie : 10 étapes pour créer du contenu SEO

En lisant la suite de ce billet de blog, vous trouverez des détails sur chacun de ces éléments.

👨‍🏫 Définition d’un texte SEO

Un texte SEO a pour objectif de se positionner parmi les premiers résultats affichés sur Google. Grâce à cette visibilité, il attire du trafic organique sur votre site internet. De ce fait, vous pouvez atteindre vos objectifs commerciaux et rentabiliser vos actions.

Pour écrire un texte optimisé pour le SEO, il est alors essentiel d’avoir au minimum des notions de base en référencement naturel. En outre, la lecture numérique a ses propres règles rédactionnelles. En effet, de manière générale, un internaute est pressé et il est sujet à de nombreuses sources de distraction.

Autre point essentiel, soyez conscient que la concurrence est extrême. Ainsi, si votre texte ne répond pas rapidement aux besoins de votre lecteur, celui-ci ira chercher ailleurs l’information dont il a besoin. Lorsque vous rédigez un texte optimisé SEO, vous souhaitez donc respecter les recommandations émises par les moteurs de recherches tout en proposant un contenu adapté à la lecture sur Internet.

Si vous désirez approfondir ces sujets avant de vous lancer dans l’écriture de votre texte SEO, je vous invite à prendre connaissance des articles suivants :

📚 Les différents types de textes SEO

Schéma des différents types de texte SEO

Un texte SEO peut être rédigé de plusieurs façons. Cela dépend notamment de l’information que vous voulez transmettre et des résultats que vous souhaitez obtenir. Malgré tout, les 10 étapes rédactionnelles que vous trouverez dans la suite de cet article peuvent s’appliquer à l’ensemble des types de publications détaillées ci-dessous.

Je vous rappelle aussi que le référencement de vos contenus sur Google est une action que vous menez sur le long terme. C’est pourquoi, dans la grande majorité des cas, je vous recommande de créer des textes intemporels, qui persistent dans le temps et ne périment pas. C’est ce qu’on appelle du « contenu evergreen ». 

  • Page d’un site internet : soignez tout particulièrement votre page d’accueil et vos pages de services.
  • Fiche produit : courte et complète, la description de vos produits doit être facilement lisible tout en étant optimisée pour le SEO.
  • Billet de blog : répondez aux questions des internautes et démontrez votre expertise.
  • Article de presse en ligne : informez sur l’actualité de votre domaine.
  • Storytelling : racontez une histoire qui touche la sensibilité de votre lectorat (parfait pour une page « à propos »).
  • Copywriting : optimisez vos contenus pour pousser à la vente (adapté aux pages de conversion).
  • Livre blanc : transmettez des informations techniques et détaillées dans un document PDF téléchargeable.
  • Guide : comparez des produits ou informez votre public de manière précise et complète.

📜 10 étapes pour écrire un texte SEO de qualité

Pour faire une bonne optimisation SEO d’un texte, je vous propose de suivre 10 étapes. Une fois intégrée, cette méthodologie se fera naturellement et vous n’aurez plus besoin d’y penser !

1. Choisir le bon sujet

Le choix des sujets est primordial pour attirer un public qualifié sur votre site web et prouver à Google votre domaine d’expertise. Pour trouver les bons thèmes, vous devez tout d’abord bien définir votre client idéal pour savoir comment adapter votre rédaction et avoir un discours pertinent.

Ensuite, vous pouvez faire une analyse de concurrence SEO ou utiliser l’outil SEOQuantum pour créer de bons clusters thématiques. Regroupez alors tous vos sujets dans un calendrier éditorial afin de stratégiquement planifier vos publications.

Capture d'écran : exemple de truster thématique avec l'outil SeoQuantum

2. Trouver les meilleurs mots-clés

Maintenant que vous savez quels thèmes seront traités dans vos textes SEO, vous allez chercher les mots-clés qui vous permettront d’obtenir du trafic sur votre site. Lorsque vous faites votre liste de mots-clés, pensez chaque fois à analyser l’intention de requête qui se cache derrière. 

Graphique des 3 principales intentions de requête des internautes

Pour trouver des mots-clés pertinents et qui ont un bon potentiel SEO, vous pouvez passer du temps à rechercher les informations disponibles dans les pages de résultats de Google (autres questions posées et recherches associées). Pour gagner du temps, des outils comme Uberseggest ou SEMRush sont très efficaces.

3. Structurer le texte SEO

Pour optimiser un texte SEO, il doit correspondre aux standards rédactionnels imposés par les moteurs de recherche. Heureusement, ceux-ci sont principalement basés sur les habitudes de lecture des internautes. Ainsi, quand vous préparez le plan de rédaction, vous devez toujours penser aux 4 points suivants.

  1. Titre principal : le titre (H1) de votre texte SEO est très important. Il doit être unique, contenir votre requête principale et être représentatif du contenu proposé dans le corps du texte.
  2. Introduction : aussi appelée chapô, l’introduction sert à rapidement capter l’attention du lecteur et lui donner envie de poursuivre sa lecture. Prenez donc votre temps pour soigner cet élément crucial de votre texte SEO et y placer vos mots-clés les plus pertinents !
  3. Sous-titres  : votre contenu doit idéalement être divisé en plusieurs paragraphes, chacun annoncé par un sous-titre (H2), lequel peut encore être subdivisé (H3, H4, etc.). Placez-y la requête principale et ses équivalents pour optimiser votre référencement.
  4. Conclusion : la dernière impression que vous laissez est primordiale, dans la vie de tous les jours comme dans vos écrits. C’est pourquoi vous devez à nouveau capturer l’intérêt de votre lecteur dans la conclusion et lui proposer un moyen concret de passer à l’action. 

4. Rédiger un contenu exhaustif

Le but de votre texte SEO est maintenant de fournir une information complète et détaillée du sujet que vous abordez. Pensez à ce que vous-même souhaiteriez savoir si vous aviez recherché ce sujet sur Google et tâchez d’y répondre avec précision.

Toutefois, cela n’est pas suffisant pour satisfaire les algorithmes de référencement. En effet, pour leur faire comprendre que vous avez traité le thème dans sa globalité, vous devez travailler la sémantique de votre contenu et proposer un champ lexical complet et varié.

Capture d'écran : exemple de champ lexical avec l'outil SEOQuantum

5. Placer des liens internes et externes

Les liens internes vous permettent de proposer à l’internaute un complément d’information au sujet traité dans votre texte SEO. Cela vous permet aussi de conserver votre trafic et de potentiellement pouvoir l’amener vers une page de conversion. C’est également un élément important pour permettre aux robots d’indexation de parcourir votre site.

Apprenez-en plus sur ce sujet en lisant cet autre article de blog : Le maillage interne : la colonne vertébrale du SEO.

Les liens sortants (ou externes) ont aussi pour objectif de fournir des précisions à votre contenu. Pensez toutefois à bien forcer leur ouverture dans une nouvelle fenêtre pour ne pas risquer de perdre votre visiteur ! Si vous citez des sources de qualité, les algorithmes SEO estiment que votre texte est légitime, ce qui favorise le référencement naturel.

6. Optimiser les métadonnées

Les métadonnées sont les informations affichées directement sur les pages de résultats des moteurs de recherche. Elles sont donc primordiales pour améliorer le taux de clics. On différencie 2 types de métadonnées qui ont chacune leur importance spécifique.

Explication des 2 types de métadonnées
  1. Métatitle : la balise title (H) de votre texte SEO doit contenir votre requête principale ou son équivalent pour améliorer votre référencement. Elle doit également parfaitement décrire l’information proposée dans votre contenu.
  2. Métadescription : la description de la page n’est, semble-t-il, plus un facteur pris en compte par Google depuis 2009 ! Néanmoins, cela reste un élément crucial pour forcer la décision du Googleur à cliquer sur votre résultat.

7. Ajouter des médias

Proposer des médias dans votre texte SEO permet de reposer la lecture, de conserver l’intérêt et de proposer des informations complémentaires dans des formats variés :

  • images d’illustrations ;
  • captures d’écrans ;
  • infographies ;
  • graphiques ;
  • schémas ;
  • gifs ;
  • vidéos ;
  • podcasts ;
  • etc.

En ce qui concerne l’optimisation SEO de votre texte, toutes les images doivent être proposées dans des standards bien définis :

  • nom révélant (ajoutez des traits d’union entre chaque mot) ;
  • attribut « alt » renseignant sur le contenu de l’image (ajoutez un mot clé !).
  • format adapté (JPG, PNG, SVG ou WebP) ;
  • taille réduite, mais suffisante pour un bon affichage (640 px) ;
  • poids restreint (inférieur à 100 Ko) ;

Astuce

Vous pouvez compresser votre image tout en conservant sa qualité en utilisant cet outil gratuit : TinyPNG.

8. Publier et partager son contenu SEO

Bravo ! Vous avez fini votre rédaction et optimisé le SEO du texte selon les critères énumérés ci-dessus. Le travail n’est toutefois pas encore terminé… Avant de publier ce contenu sur votre site web, pensez à bien optimiser l’adresse réticulaire (URL) de votre nouvelle page. N’ajoutez que les mots importants et réduisez-la au maximum.

Maintenant que votre texte de référencement est en ligne, je vous conseille fortement de le faire savoir à votre audience avant même que celui-ci ne soit visible sur les moteurs de recherche. Pour ce faire, vous pouvez le partager sur tous les canaux de communication que vous avez à disposition (réseaux sociaux, newsletters, YouTube, etc.) et chercher à créer des liens pointant vers votre page (backlink).

9. Analyser les résultats

Si vous voulez connaître l’efficacité de votre texte SEO et pouvoir améliorer vos actions dans le futur, vous devez faire un suivi régulier. Voici quelques idées pour y parvenir :

  • taux d’engagement sur les médias sociaux ;
  • performance de votre newsletter ;
  • taux de conversion de la page ;
  • classement Google (après plusieurs mois) ;
  • taux de clics ;
  • taux de rebond.

Si ces résultats sont satisfaisants, reconduisez ce schéma pour vos prochains textes de référencement. Dans le cas où vous ne seriez pas satisfait, vous pouvez mettre à jour votre contenu et adapter vos futurs écrits dans ce sens.

10. Recommencer

Pour plaire à Google et fidéliser votre audience, il ne suffit pas de publier un seul texte SEO ! En effet, les algorithmes de recherche ont tendance à favoriser les sites dynamiques qui fournissent fréquemment du contenu de qualité. D’ailleurs, cela vous permettra aussi de vous positionner sur un grand nombre de mots-clés.

De plus, vos lecteurs cibles ont besoin de vous ! Ils veulent certainement en savoir plus sur les sujets qui les intéressent et connaître toute l’actualité du domaine. Je vous conseille donc d’au minimum créer un contenu par mois pour alimenter votre site internet et votre blog.

🎬 Conclusion

Pour rédiger un bon contenu SEO, vous devez donc toujours prendre en considération les attentes de votre lecteur (c’est la priorité !) et les besoins des moteurs de recherche. En suivant les 10 points que je vous invite à suivre, vous savez maintenant comment optimiser un texte pour le SEO.

Et vous ? Comment faisiez-vous pour écrire vos textes SEO ? Avez-vous d’autres techniques de référencement qui n’ont pas été citées dans cet article ? Quoi qu’il en soit, je vous propose d’essayer d’appliquer les conseils fournis dans cet article pour améliorer votre positionnement sur Google. Vous pourrez alors mixer le tout pour atteindre les premiers résultats affichés dans la SERP !

Pour découvrir concrètement une optimisation de contenu SEO, je vous propose de vous rendre sur cet autre billet de blog : Exemple article SEO : analyse d'un cas concret.

Besoin d'aller plus loin ?

Vous avez besoin d'appronfondir le sujet : l'équipe éditoriale vous recommande les 5 contenus suivants :

Moyenne des notes : 5 (1 vote)

Alors, prêts à booster votre référencement naturel ?

Testez notre version d'essai

Essayer gratuitement pendant 14 jours
SEOQuantum