Obtenez le modèle rédactionnel pour la création de contenu SEO performant Téléchargez le PDF

Optimiser les contenus avec les synonymes en référencement naturel

Au sommaire
Par , le Mercredi 13 février 2019
Temps de lecture : 8 minutes

Les synonymes sont des mots ou des expressions ayant une signification identique. Par exemple, le verbe « nager » est un synonyme du verbe « baigner » et le mot « chapeau » est un substitut de « couvre-chef ». Le rôle des synonymes au sein d’une stratégie de référencement a évolué au cours des dernières années.

Auparavant exclus des processus de référencement, ils font aujourd’hui partie des outils préférés du SEO moderne. Laissons Dupond & Dupont nous l’expliquer.

 

Synonyme : le Rastapopoulos des moteurs de recherche ?

Dupont & dupond seo

Les synonymes sont-ils les ennemis des moteurs de recherche ?

Il y a quelques années, les moteurs de recherche avaient une compréhension des mots-clés très littérale.

À l’époque, les algorithmes étaient limités et les synonymes n’étaient pas compris de manière automatique. Il fallait ainsi utiliser les synonymes les plus courants lorsque l’on voulait que l’algorithme les prenne en compte.

Les référenceurs l’avaient bien compris : utiliser des synonymes provoquait l’affaiblissement (phénomène de dilution) de la présence du mot-clé principal dans la création de contenu. Par conséquent, si vous vouliez être référencé sur l’expression « Bande dessinée Tintin », il vous fallait éviter d’utiliser les mots-clés « bédé tintin » ou « romans graphique ». Au lieu de cela, vous deviez créer une page distincte pour pouvoir utiliser une variation particulière.

L’inconvénient de ce système est que les contenus semblent être identiques. Les plus malins (et les plus paresseux) utiliseraient un outil de Content Spinning afin de produire différents textes, mais, dans l’ensemble, le contenu restait court et de faible qualité.

Il en était de même pour les textes d’ancre des backlinks. Les experts SEO recommandaient d’insister sur la forme principale du mot-clé et de n’utiliser des synonymes que très rarement. De nos jours, suivre ce conseil aurait des conséquences négatives sur le référencement d’une page et pourrait déboucher sur des sanctions. Ainsi, un article portant sur « les synonymes SEO » se devait d’éviter l’utilisation de l’expression « les synonymes pour l’optimisation pour les moteurs de recherche », même si ces deux expressions ont la même signification.

Google comprend aujourd’hui les synonymes

Au cours des dernières années, les moteurs de recherche ont accru de façon sensible leur compréhension des données non structurées textuelles. Le traitement automatique du langage naturel a pris une extension considérable et plusieurs algorithmes sont capables de comprendre des mots à travers leur contexte. 

Optimisez les synonymes en utilisant des variantes de vos mots-clés principaux dans votre article ainsi que dans vos textes d’ancre.

En utilisant des modèles de machine learning et en actualisant régulièrement leurs bases de données, les moteurs de recherche tels que Google parviennent à fournir des résultats de recherche semblables lorsque les requêtes utilisent un synonyme.

Si les résultats diffèrent parfois légèrement, ils restent très similaires. De plus, aujourd’hui, la détection de synonyme est gérée par des méthodes d’apprentissage automatique qui analysent les nouveaux documents et les nouvelles pages Web afin d’améliorer leur capacité de détection de synonyme (comme les techniques de word embeding).

C’est pour cela qu’il faut éviter d’abuser d’un mot-clé. En effet, utiliser différentes variations tout au long de votre article sera plus efficace. Ces changements en matière d’utilisation des synonymes ont permis l’amélioration de la qualité et de la lisibilité des publications.

Mettez-vous à la place de l’internaute : il est désagréable de lire sans cesse le même mot. Pourtant, l’utilisation abusive d’un terme constituait jusqu’à récemment un moyen efficace d’améliorer le référencement organique d’un contenu.

Le synonyme indispensable dans le moteur de réponses

Milou téléphone

Le référencement naturel revêt toujours une importance vitale, mais un autre type de recherche évolue parallèlement, en partie grâce à la recherche vocale.

Google, Apple, Amazon et d’autres se transforment en moteur de réponses. Les assistants (Google Home, Siri, Alexa…) dictent une « réponse instantanée » à une requête de recherche qu’elles reconnaissent comme une autorité de confiance.

Notre style vocal rend nos requêtes plus décontractées, et vous entendrez des questions telles que, « Siri, comment s’appelle le chien de tintin ?» Et "Ok Google, pourquoi tintin a une houppette ?". La recherche vocale est plus conversationnelle, d'où l'importance de l’utilisation des synonymes dans vos contenus.

Comment optimiser votre SEO avec les synonymes en 4  étapes

Les synonymes étant aisément compris par les machines, les rédacteurs ont eu du mal à les utiliser de manière à obtenir un avantage en matière de référencement. 

Étape 1 : Dresser une liste des synonymes correspondant au mot-clé principal

Chaque publication a pour sujet une problématique et utilise une ou deux phrases-clés. Comme vous l’avez sans doute déjà entendu dire, privilégier un thème ainsi qu’un mot-clé principal ne signifie pas répéter les mêmes mots sur chaque ligne de texte. Faites une liste de synonymes pertinents à partir des mots-clés les plus importants.

Par exemple, si vous écrivez un article sur « comment se nomme la cantatrice des aventures de tintin », vous pouvez créer une liste de synonymes à partir des mots suivants :

  • Nommer — appeler, désigner, intituler
  • Cantatrice — chanteuse, diva, prima

En combinant ces quelques variantes, vous obtiendrez plus d’une douzaine de nouvelles possibilités.

 

Répartissez les synonymes tout au long du contenu et placez-les là où vous placeriez vos mots-clés principaux.

Si votre nombre de mots n’est pas suffisamment élevé pour vous permettre d’utiliser toutes les variantes et les combinaisons que vous avez trouvées, gardez la partie restante pour plus tard. Car même s’il est aujourd’hui conseillé d’utiliser des synonymes, il est important de mettre l’accent sur votre mot-clé principal. Dans l’idéal, il faudrait placer ce dernier dans des zones importantes telles que le premier et le dernier paragraphe, le titre de la publication et un sous-titre.

Étape 2 : Ajouter des synonymes à votre stratégie de maillage interne

En plus de vos contenus, Google analyse vos textes d’ancres pour comprendre le sujet de votre page. Lorsque vous créez un lien, il vous faut rédiger un texte lui servant de support. Ce texte est généralement en rapport avec le sujet de la page. Et, dans une certaine mesure, les deux pages liées doivent être semblables.

Un site Web est composé de mots-clés, de pages et de liens. En utilisant une stratégie de maillage interne efficace, vous aiderez Google à cartographier les pages de votre site ainsi qu’à les regrouper en clusters thématiques. Attention à bien rédiger vos textes d’ancre notamment en utilisant des synonymes différents et à renvoyer vers des pages thématiquement pertinentes.

Étape 4 : Utiliser des synonymes dans les backlinks

Les backlinks (liens de retours) provenant d’autres sites pointant vers une de vos publications doivent aussi avoir un texte d’ancre.

Dans l’idéal, votre mot-clé principal y est inclus et il est accompagné de synonymes. L’optimisation du référencement naturel s’appuie avant tout sur les performances on-site associées aux signaux off-site. Les liens de retour font partie des signaux off-site les plus importants.

Étape 4 : Utiliser la lemmatisation

En TAL (traitement automatique des langues), la lemmatisation (ou stemming en anglais), consiste à ramener un terme, quels que soient ses accords, ses déclinaisons à sa forme la plus simple (pour le français infinitif/masculin-singulier).

Voici quelques exemples de lemmatisation :

  • trébuchantes, trébuchante, trébuchants > trébuchant
  • méduses, médusé, médusée (VERB) => méduser

A ne pas confondre avec la racinisation, la racinisation désigne les mots qui possèdent une même racine. « Raciniser » un mot signifie enlever les flexions et ne conserver que le radical.

Voici un exemple de racinisation :

  • expliqué, explique, expliqua,explication => expliqué

Il s’agit ici d’utiliser ce procédé pour transformer les mots et ainsi d’éviter d’utiliser la même forme à chaque fois. La lemmatisation vous permettra aussi de trouver de nouvelles idées de publication.

Un exemple :

Si vous écrivez un article de blog présentant « 3 conseils l’estimation et valorisation de vos BD de Tintin», je vous conseille de raciniser vos mots-clés principaux.

Dans notre exemple à partir des mots « estimer » et « valeur » nous pouvons écrire la publication suivante : « Quelle valeur pour vos BD de tintin, comment les estimer au plus juste ? ».

Cela vous permettra de générer de nouvelles idées de contenu.

 

Pour les plus curieux, deux publications complémentaires :

Votez pour cet article
Moyenne des notes : 5 (6 votes)