SEOQuantum Open Nav

Quelle est l’importance du champ sémantique en référencement naturel ?

Par
le Lundi 13 juin 2022
Pour résumer :
Temps de lecture : 12 minutes

Connaissez-vous la différence entre champ lexical et champ sémantique ? Savez-vous comment optimiser votre champ sémantique SEO pour faire plaisir à vos lecteurs et améliorer votre référencement naturel ? Nous allons voir tout cela dans cet article ! Si vous n’avez que 2 minutes, il vous suffit d’ajouter ce billet à vos favoris pour y revenir plus tard et de rapidement regarder l’infographie ci-dessous.

🚀 Lecture express : optimisation du champ sémantique SEO en un coup d’œil

Infographie : 8 étapes d'optimisation du champ sémantique SEO

Si vous voulez tout savoir sur le champ sémantique SEO, je vous invite à poursuivre votre lecture. Vous y trouverez sa définition, ce qui le différencie du champ lexical, son importance en référencement naturel et le détail des 8 facteurs d’optimisation sémantique.

🔎 Définition du champ sémantique SEO

Le champ sémantique est un concept largement utilisé en littérature. Il s’agit d’une technique d’écriture permettant de donner du sens aux mots que vous utilisez, car leur signification peut être très différente selon le contexte. Cette notion a alors été reprise en référencement naturel lorsque la rédaction de contenu de qualité est devenue un critère essentiel.

Pour illustrer cette définition du champ sémantique SEO, prenons l’exemple du mot « dossier ». Il peut s’agir de la partie postérieure d’un siège, d’un document, d’une chemise de carton léger ou d’une pièce de harnais. Si votre thématique est la chaise, vous devez alors compléter ce terme par des mots comme « siège », « assise », « arrière », « salle » ou « maison ».

Ainsi, un mot est accompagné de termes et d’expressions connexes afin de donner du sens à votre texte. Tout d’abord, cela permet à votre lecteur de mieux comprendre la thématique abordée. De plus, les robots d’indexation peuvent mieux interpréter vos contenus. Travailler le champ sémantique SEO est donc essentiel pour l’expérience utilisateur (UX) et le référencement sur les moteurs de recherche.

🧐 Différence entre champ sémantique SEO et champ lexical

Au contraire du champ sémantique, le champ lexical est une famille de mots analogues. Même si cette notion peut sembler proche, elle n’est toutefois pas similaire. En effet, le champ lexical décrit l’ambiance, alors que le champ sémantique précise l’information.

Si je reprends l’exemple précédant, vous devez cette fois utiliser un vocabulaire qui englobe votre thématique : « table », « pied », « bois », « réglable », etc. De ce fait, le champ sémantique permet de contextualiser votre champ lexical. Ainsi, pour rédiger un contenu qualitatif, la clé est d'utiliser ces deux techniques lorsque vous écrivez un texte de référencement.

💥 Importance du champ sémantique en référencement naturel

Image d'illustration : importance du champ sémantique SEO

En 2013, la mise à jour de l’algorithme de Google connue sous le nom de « Hummingbird » (ou « Colibri » en français) a révolutionné à tout jamais le monde de la rédaction web. La qualité du contenu est ainsi devenue un critère essentiel pour le référencement organique. S’en était fini du bourrage de mots-clés (keyword stuffing) et les rédacteurs web ont été obligés de travailler la sémantique des textes pour plaire aux Googlebots.

Dès lors, les référenceurs ont commencé à mettre en place des stratégies SEO qui tournaient autour de ce concept. Tout d’abord, la notion de « cocon sémantique » a fait son apparition. Il s’agissait alors de créer l’architecture des sites internet d’un point de vue sémantique (concordances entre l’ensemble des pages). Plus tard, le concept de « cluster thématique » a été inventé afin de pousser encore l’affinité entre chaque contenu présent sur le site.

En 2020, Google confirmait une fois encore l’importance du champ sémantique en SEO. En publiant la description de leurs critères de qualité (connue sous le nom de « Google EAT »), il était désormais écrit noir sur blanc que l’expertise d’un contenu était (entre autres) renforcée par le choix du champ sémantique.

D’après ce document (en anglais), cette pratique est primordiale pour assurer un confort de lecture et protéger les internautes, ce qui est prépondérant aux yeux du leader des moteurs de recherche. Ainsi, grâce au champ sémantique, vous :

  • proposez un contenu plus riche (UX) ;
  • positionnez vos pages sur plus de requêtes (SEO) ;
  • attirez plus de trafic organique (ROI).

🥇 8 étapes pour optimiser le champ sémantique SEO

Image d'illustration : 8 astuces pour optimiser son champ sémantique SEO

Vous voulez améliorer le positionnement de vos contenus sur les pages de résultats de Google ? Alors voici les 8 étapes à respecter pour garantir une bonne optimisation SEO du champ sémantique !

1. Rechercher des mots-clés

Avant de pouvoir travailler votre champ lexical et développer votre champ sémantique, vous avez bien entendu besoin de mots-clés (requêtes principales et secondaires). Cela reste la base en création de contenu SEO ! Pour trouver la liste de mots-clés qui fera décoller votre référencement, je vous conseille de procéder ainsi :

  1. brainstorming ;
  2. recherche Google (requêtes associées et questions fréquentes) ;
  3. analyse de concurrence SEO ;
  4. utilisation d’outils de référencement (SEMRush, Keywordtool, Ubersuggest et bien sûr l’outil gratuit SEOQuantum Keywords Suggests).

2. Créer des clusters thématiques

Une fois que vous avez vos mots-clés principaux, vous pouvez encore élargir votre champ d’action en définissant des clusters thématiques. Cette méthode vous permet de traiter l’ensemble d’un sujet et de démontrer votre expertise à Google. En agissant ainsi, vous augmentez vos chances d’apparaître dans la SERP sur tout un ensemble de mots-clés pour lesquels vous êtes maintenant reconnu en tant qu’expert.

De plus, votre site internet répond complètement à l’intention de recherche de votre audience, ce qui permet de conserver votre trafic et de fidéliser vos lecteurs. En outre, cela favorise la recommandation de votre entreprise ! De ce fait, vous pourriez même espérer obtenir gratuitement des backlinks sans devoir y passer un temps considérable !

3. Travailler le champ lexical

En référencement, le champ lexical est totalement associé au champ sémantique ! Vous devez donc faire une recherche complète du vocabulaire à utiliser dans l’ensemble de votre contenu. Voici les 4 moyens pour élargir votre champ lexical :

  1. réflexion (instinctif et rapide) ;
  2. analyse des pages de résultats de Google (nouvelles idées et aide à la structure) ;
  3. quête de synonymes (variation et confort de lecture) ;
  4. outil SEOQuantum (gain de temps).

Infographie : méthodologie de création d'un champ lexical SEO

4. Développer le champ sémantique SEO

Donnez du sens à vos mots en utilisant des termes connexes ! En conséquence, vous allez associer des mots dans une même phrase pour préciser la thématique à Google et proposer un contenu informatif à votre lectorat. Définir un champ sémantique exhaustif est néanmoins plus ardu que pour le champ sémantique.

Pour vous aider dans cette tâche, l’utilisation de notre outil est incomparable avec ce qui est actuellement disponible sur le marché. Si je reprends une fois encore l’exemple pris au début de cet article, voici un échantillon des propositions que j’obtiens.

Capture d'écran : outil SEOQuantum pour développer le champ sémantique SEO

N. B. : selon votre niveau de connaissance du thème abordé, vous pourriez ne pas avoir besoin de passer par les étapes 3 et 4. En effet, si vous maîtrisez parfaitement votre sujet, vous allez certainement utiliser un vocabulaire étoffé sans faire de recherches préalables. Vous pourrez toujours contrôler votre optimisation à l’étape 8 !

5. Structurer le texte de référencement

Les deux étapes précédentes vous permettent de regrouper les mots à utiliser dans des thématiques distinctes. Ainsi, il est aisé de structurer votre article de blog ou n’importe quelle page de votre site web. Vous pourrez alors traiter le sujet abordé dans sa totalité et, de ce fait, répondre aux besoins de Google et des internautes.

En effet, cette méthodologie permet de créer un plan de rédaction qui favorise le référencement organique. Pensez également à bien intégrer vos mots-clés et ses variantes dans les « zones chaudes » pour simplifier la lecture et améliorer votre SEO :

  • titre (balise H1) ;
  • introduction (ou chapô) ;
  • sous-titres (balises H2, H3, etc.) ;
  • métadonnées (title et description).

6. Rédiger du contenu qualitatif

Maintenant que vous avez fait toutes les recherches préalables et que vous avez votre plan rédactionnel, vous pouvez (enfin !) commencer la rédaction de votre contenu SEO. Pour ce faire, il existe deux écoles…

  1. Rédaction instinctive : vous écrivez de manière naturelle, sans vous soucier de l’optimisation de votre contenu. Vous corrigerez votre texte ensuite (lors de la relecture) et vous assurerez de sa qualité sémantique lors de l’étape 8.
  2. Rédaction technique : vous placez soigneusement les mots de votre champ lexical et travaillez la sémantique de vos phrases au fur et à mesure de votre avancement. Notez qu’une relecture et une analyse sémantique seront toujours nécessaires !

Ces deux méthodes d’écriture se valent et dépendent surtout de votre personnalité et de votre niveau de connaissance. La première méthode de rédaction est plus rapide, mais demande un contrôle plus long. Au contraire, avec la deuxième technique, vous écrivez plus lentement, mais avez moins d’optimisation à faire par la suite. Finalement, le temps nécessaire pour écrire un bon texte de référencement est plus au moins équivalent !

7. Optimiser le maillage interne

Même si le maillage interne ne fait pas partie du champ sémantique à proprement parler, cet élément est essentiel pour le référencement de l’ensemble de vos pages internet. En effet, créer un lien entre vos contenus joue un rôle clé en SEO. C'est d'ailleurs un élément important à contrôler lorsque vous faites un audit sémantique de votre site.

Une fois encore, cette étape peut être effectuée lors de la rédaction de votre contenu, ou après, selon votre méthode personnelle. Néanmoins, faire un maillage pertinent lors de la rédaction, vous devez avoir une excellente connaissance de l’ensemble des textes déjà publiés sur le site. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez réaliser cette étape en parcourant l’ensemble des pages du site à la suite de votre rédaction.

8. Analyser la sémantique

Avant même de publier votre texte, vous devriez absolument contrôler son optimisation sémantique. Pour ce faire, il vous suffit d’utiliser l’outil d’analyse sémantique SEOQuantum. À noter que votre objectif n’est pas d’être à 100 % d’optimisation. En réalité, c’est même impossible !

Capture d'écran : analyser le champ sémantique SEO avec SEOQuantum

Ainsi, ce que vous voulez, c’est obtenir un score égal ou supérieur à celui de votre concurrence. De ce fait, vous pouvez être certain que le champ sémantique SEO correspond parfaitement aux attentes de Google. Une fois cette dernière étape effectuée, vous pouvez enfin publier votre texte et commencer votre prochaine rédaction 😊.

🎬 Conclusion

Comme vous le savez maintenant, un champ sémantique SEO est important pour votre lecteur et pour les algorithmes des moteurs de recherche. En couplant cette technique avec un bon champ lexical et en respectant les règles de la rédaction web, vous obtiendrez d’excellents résultats en référencement naturel. Respectez donc ces 8 étapes d’optimisation sémantique de vos contenus, et vous ferez plaisir à tout le monde !

  1. Recherchez des mots-clés.
  2. Créez des clusters thématiques.
  3. Travaillez le champ lexical.
  4. Développez le champ sémantique.
  5. Structurez votre texte.
  6. Rédigez du contenu de qualité.
  7. Optimisez le maillage interne.
  8. Analysez la sémantique avant de publier.

Et vous ? Avez-vous d’autres techniques pour développer votre champ sémantique SEO ? Quels outils utilisez-vous pour y parvenir ?

Besoin d'aller plus loin ?

Vous avez besoin d'appronfondir le sujet : l'équipe éditoriale vous recommande les 5 contenus suivants :

Moyenne des notes : 5 (1 vote)

Alors, prêts à booster votre référencement naturel ?

Testez notre version d'essai

Essayer gratuitement pendant 14 jours
SEOQuantum