SEOQuantum Open Nav

Comment bien structurer un article de blog ?

Par
le Samedi 28 mai 2022
Pour résumer :
Temps de lecture : 14 minutes

Vous passez des heures à soigner le contenu de votre blog sans obtenir de résultats satisfaisants ? Ce n’est pas une fatalité ! Sachez que pour qu’un texte plaise à vos lecteurs et se positionne bien sur Google, il doit être construit de manière réfléchie ! Mais alors, comment bien structurer un article de blog ? Je vous partage mes astuces et vous explique les 11 étapes à respecter pour organiser votre prochain billet comme un pro !

🚀 Lecture express : comment structurer un article de blog en 11 étapes

Voici un résumé des 11 étapes pour bien structurer un article de blog ! Cela ne remplacera pas une formation en rédaction web, mais vous aurez au moins toutes les pistes pour structurer un texte qui répond aux besoins des internautes et des moteurs de recherche.

  1. Choisir les bonnes thématiques
  2. Trouver les mots-clés
  3. Connaître son lectorat
  4. Rechercher des sources d’inspiration fiable
  5. Faire un plan de rédaction
  6. Rédiger l’article de blog
  7. Optimiser le contenu
  8. Ajouter des médias
  9. Proposer des liens internes et externes
  10. Renseigner les métadonnées
  11. Relire son contenu

En lisant la suite de ce billet, vous trouverez plus de détails sur chacune de ces 11 étapes. Vous pourrez alors commencer la rédaction de votre article de blog sans plus attendre !

❓ Pourquoi faut-il structurer un article de blog ?

Image d'illustration : résultats Google

On peut facilement diviser les blogueurs en deux catégories ! Certains souhaitent simplement exposer leur point de vue ou raconter leurs expériences. D’autres désirent attirer du trafic organique et captiver leur lecteur. Si vous faites partie de cette deuxième catégorie, alors vous souhaitez certainement savoir comment bien structurer un article de blog !

En effet, la structure de votre billet de blog est primordiale pour atteindre vos objectifs. Elle permet de :

  • répondre rapidement à l’intention de requête ;
  • diminuer le taux de rebond ;
  • conserver l’intérêt de votre visiteur ;
  • améliorer votre taux de conversion ;
  • correspondre aux critères de classement de Google ;
  • augmenter votre visibilité sur les moteurs de recherche ;
  • accroître votre trafic SEO.

Mais alors, comment rédiger un article sur un blog qui permet d’accomplir tous ses résultats ? Malgré les idées reçues, il ne suffit pas de se lancer tête baissée dans la rédaction de votre contenu ! Il y a un travail préalable à effectuer et une manière précise de procéder. Ci-dessous, je vous invite à découvrir les 11 étapes que j’utilise pour bien structurer un article de blog.

💥 11 étapes pour bien structurer un article de blog

Image d'illustration : 11 étapes pour bien structurer un article de blog

Ici, je partage avec vous ma façon de procéder pour rédiger un article de blog SEO. Avant même de commencer à écrire, je prends le temps de faire une analyse préalable. Ensuite, je rédige en suivant une méthodologie précise. Finalement, je m’occupe de l’optimisation du référencement naturel. Voici les 11 étapes que je respecte pour structurer un article de blog !

1. Choisir les bonnes thématiques

Pour choisir les bons thèmes, vous prenez en compte deux facteurs : votre domaine de compétences et votre lecteur cible. En effet, votre but est de prouver à Google que vous êtes un spécialiste incontournable dans votre secteur et que votre expertise est complète sur une thématique bien précise. En outre, vous voulez répondre aux besoins et aux attentes de votre lectorat.

Pour ce faire, je commence tout d’abord par penser à tous les sujets qui correspondent au site internet pour lequel je travaille. Si vous êtes en manque d’inspiration, n’hésitez pas à vous inspirer de votre concurrence SEO ! Ensuite, je recherche sur Google les propositions de recherches associées et les autres questions posées. Finalement, j’utilise l’outil SEOQuantum pour établir une stratégie de cluster thématique efficace.

Capture d'écran : structurer article blog avec clusters thématiques

Après avoir fait ce travail d’analyse, vous pouvez regrouper toutes ces informations dans un planning éditorial. Ainsi, vous pouvez organiser vos actions à venir et structurer le travail de vos équipes de rédaction. Sachez qu’il est aussi possible d’utiliser notre outil SEO pour établir ce document.

2. Trouver les mots-clés

Maintenant que vous connaissez les sujets que vous allez aborder dans vos prochains articles de blog, vous devez effectuer une recherche de mots-clés. Pour y parvenir, vous pouvez utiliser des outils comme Ubersuggest, SEMRush ou Ranxplorer. De plus, il est intéressant une fois encore de vous inspirer de la SERP de Google pour trouver des idées.

Mon conseil est de ne pas vous focaliser uniquement sur les mots-clés à fort volume de recherche. En effet, ils sont souvent extrêmement concurrentiels. Il vous sera donc difficile de positionner votre article de blog sur ces requêtes compliquées, surtout si votre site web n’a pas une grande notoriété. N’hésitez pas à travailler les longues traînes et les requêtes locales pour être visible sur la première page de Google.

Quand vous rédigerez votre article de blog, essayez de vous concentrer sur un seul mot-clé par texte. Sachez toutefois que si votre contenu est exhaustif et bien optimisé, il apparaîtra certainement sur tout un groupe de requêtes associées. Ainsi, même si vous n’avez pas visé un mot à mille recherches mensuelles, vous pourrez toujours attirer un trafic conséquent grâce à des dizaines de mots recherchés seulement dix fois par mois.

3. Connaître son lectorat

Rappelez-vous que vous écrivez pour des êtres humains et non pas pour les robots d’indexation. Il est alors essentiel de bien définir votre lecteur cible pour adapter vos écrits à son profil. Avant de rédiger votre premier article de blog, je vous conseille donc de faire une analyse approfondie de votre persona SEO.

Bien entendu, votre style rédactionnel doit aussi correspondre à votre image de marque. C’est pourquoi il est fortement conseillé de mettre en place une ligne éditoriale. Vous pourrez ensuite la partager avec l’ensemble de votre équipe de rédaction afin d’harmoniser la manière de communiquer sur votre blog.

En agissant ainsi, vous mettez toutes les chances de votre côté pour intéresser votre lecteur, conserver votre trafic et améliorer votre taux de conversion. Une fois ces trois premières étapes effectuées, vous pouvez enfin vous lancer dans la rédaction de votre article de blog !

4. Rechercher des sources d’inspiration fiables

Vous avez votre mot-clé en tête et êtes prêt à rédiger votre contenu. Il se peut que vous connaissiez parfaitement votre sujet et que vous n’ayez pas besoin d’inspiration. Néanmoins, il est toujours intéressant de savoir ce que Google considère comme pertinent.

Je vous propose donc de faire un tour d’horizon sur les moteurs de recherche pour bien comprendre l’intention de recherche et voir comment vos concurrents ont structuré leur contenu. Cela vous aidera d’ailleurs à réaliser la prochaine étape, à savoir établir un plan de rédaction.

En outre, pour avoir une chance de positionner votre article de blog en première position, vous devez faire mieux que vos concurrents. En conséquence, prenez le temps de trouver des sources fiables avant d’écrire votre première ligne. Pour savoir si elles sont fiables, vous pouvez :

  • vérifier la notoriété du site (avec Majestic SEO ou Ahref) ;
  • contrôler la présence des mentions légales et des CGV (souvent dans le footer) ;
  • vous assurer que le rédacteur est reconnu dans le domaine abordé (une rapide recherche sur LinkedIn est un bon moyen de le faire) ;
  • parcourir rapidement l’ensemble du blog pour voir si les thématiques sont pertinentes par rapport à votre sujet ;
  • voir si le site apparaît sur des recherches associées.

5. Faire un plan de rédaction

Faire un plan rédactionnel avant d’écrire est primordial. À savoir que ce plan n’est pas rigide et qu’il sera sûrement nécessaire de le revoir au cours de votre rédaction. Toutefois, il permet de structurer l’information et de vous assurer que vous traitez bien de la globalité du sujet.

5.1 Titre (H1)

Choisissez un titre qui décrit en quelques mots le sujet abordé dans votre article de blog. Il doit proposer une solution à l’intention de l’internaute et votre contenu doit correspondre à cette promesse. Personnellement, afin de m’assurer de la pertinence du titre, je le finalise seulement après avoir terminé la rédaction de mon texte.

5.2 Introduction (chapô)

C’est l’accroche de votre blog qui va donner envie à votre visiteur de poursuivre sa lecture. Pour qu’elle soit optimale, je vous conseille d’y exposer un problème auquel le lecteur peut s’identifier et de lui avancer les solutions proposées dans la suite de l’article. Une fois encore, je peaufine cet élément seulement une fois mon article terminé.

5.3 Sous-titres (H2, H3, etc.)

Les sous-titres sont essentiels pour garantir l’exhaustivité de votre contenu. De plus, ils sont primordiaux pour faciliter la lecture en diagonale, ce qui est une habitude courante sur Internet. Diviser votre texte en sous-catégories vous permet de vous assurer que vous traitez l’entier du sujet et accélère considérablement la rédaction.

5.4 Conclusion

C’est la dernière impression que vous laissez à votre lecteur. Il est donc important d’en prendre soin ! La conclusion doit généralement résumer le contenu abordé dans votre article de blog avant de proposer un élargissement du sujet, un passage à l’action (CTA) ou une solution optimale pour répondre au besoin de l’internaute.

6. Rédiger l’article de blog

Tous les éléments sont maintenant mis en place pour pouvoir rédiger un article de blog dans les meilleures conditions. J’aime alors laisser aller mes doigts sur le clavier et rédiger mon contenu sans me soucier de l’optimisation. J’écris comme les idées me viennent, en m’inspirant de-ci de-là des sources précédemment choisies.

Sachez toutefois que pour bien structurer un article de blog, il est très important de répondre rapidement à la promesse faite dans votre titre. Pour ce faire, on utilise une technique appelée la pyramide inversée. Le contenu principal doit ainsi être divisé en paragraphes qui suivent cette structure.

pyramide inversee

Pour en savoir plus sur les règles de l’écriture sur Internet, je vous propose de parcourir cet autre billet : Comment réussir une rédaction web de bonne qualité ?

7. Optimiser le contenu

Une fois votre article de blog terminé, je vous conseille de faire un contrôle de score d’optimisation. En premier lieu, assurez-vous de la bonne lisibilité de votre contenu. Pour l’optimiser, vous pouvez notamment raccourcir vos phrases (maximum 20 mots) et aérer votre texte.

Dans un deuxième temps, il convient de vérifier si le champ lexical est bien étoffé et si la sémantique est bonne. Pour effectuer cette tâche, je vous invite à utiliser notre outil d’analyse sémantique

Capture d'écran : score d'optimsation article SEO

Finalement, vérifiez que votre requête clé soit bien présente dans le titre H1, dans l’introduction et dans le corps du texte. Placez-la également dans certains de vos sous-titres et ajoutez quelques synonymes ou équivalents pour varier l’information et ne pas suroptimiser votre billet de blog.

Découvrez ce billet de blog pour en savoir plus sur l’optimisation d’un article : Comment optimiser un texte pour le SEO ?

8. Ajouter des médias

Les médias permettent d’illustrer vos propos, de reposer la lecture et d’ajouter de l’information à votre contenu. N’hésitez donc pas à ajouter à votre article de blog certains des éléments suivants :

  • photos ;
  • infographies ;
  • vidéos ;
  • podcasts.

Pour l’optimisation SEO de vos images, pensez au format (JPEG, PNG ou WebP), à leur taille (maximum 1 280 px), à leur poids (maximum 100 Ko) et leur attribut alt (placez-y un mot-clé !)

9. Proposer des liens internes et externes

Le maillage interne est un facteur absolument essentiel pour améliorer votre référencement naturel. Quand vous structurez un article de blog, pensez donc à proposer des liens internes pertinents pour complémenter l’information que vous proposez. Cela fera plaisir à votre lecteur et à Google, alors ne vous en privez pas !

Sur le même principe, les liens externes sont également intéressants pour votre SEO. Pour ajouter de la valeur à votre contenu, n’hésitez pas à mentionner des sources fiables et du contenu de qualité. Petite astuce : pour ne pas perdre votre trafic, pensez à bien forcer l’ouverture de ces liens dans un nouvel onglet !

10. Renseigner les métadonnées

Les métadonnées correspondent aux informations affichées sur les pages de résultats des moteurs de recherche. Vous devez donc les soigner afin de donner envie à l’internaute de découvrir votre contenu et d’améliorer ainsi votre taux de clics.

10.1 Métatitre

Le métatitre (balise Title <H>) est un élément de grande importance en référencement. N’hésitez pas à proposer une version différente de votre titre H1 pour améliorer encore votre référencement.

Pour en savoir plus sur ce sujet, n’hésitez pas à lire cet article : La balise Title : les meilleures pratiques SEO.

10.2 Métadescription

Même si la métadescription n’a pas d’influence directe sur le SEO, elle reste un facteur important que vous ne devriez surtout pas négliger. Ce cours résumé permet au googleur de rapidement comprendre l’intérêt du résultat affiché.

Si vous souhaitez optimiser cet élément, rendez-vous ici : Comment faire la meilleure métadescription ?

11. Relire son contenu

Relisez-vous avant de publier votre article de blog ! Pour être rapide et efficace, je procède de la manière suivante : je fais une première relecture à voix haute, puis j’utilise un outil de lecture automatique. Ainsi, je trouve facilement des coquilles tout en m’assurant de la mise en page de mon billet.

Pour la correction de l’orthographe, de la grammaire et de la syntaxe, j’utilise un outil payant : Antidote. Vous pouvez également utiliser l’extension gratuite « LanguageTool » sur votre navigateur. Même si elle n’est pas parfaite, elle est très pratique pour trouver les fautes de frappe.

🎬 Conclusion

En suivant ces 11 étapes, vous êtes sûr de ne pas oublier le moindre élément pour la création de votre prochain billet de blog. Rappelez-vous que cela se fait en quatre phases bien distinctes : recherches, rédaction, optimisation et contrôle. Grâce à cette méthodologie, vous pourrez écrire plus vite et améliorer le positionnement de vos articles sur les moteurs de recherche.

Avant de commencer votre lecture, vous vous demandiez comment bien structurer un article de blog. Pensez-vous avoir toutes les informations pour commencer dès à présent ? Avez-vous appris de nouvelles techniques ? Ou connaissez-vous d’autres astuces pour rédiger un article performant ?

Si vous voulez vous inspirer d’un exemple pour écrire votre prochain contenu, n’hésitez pas à lire ce contenu : Exemple article SEO : analyse d’un cas concret.

 

Besoin d'aller plus loin ?

Vous avez besoin d'appronfondir le sujet : l'équipe éditoriale vous recommande les 5 contenus suivants :

Moyenne des notes : 5 (1 vote)

Alors, prêts à booster votre référencement naturel ?

Testez notre version d'essai

Essayer gratuitement pendant 14 jours
SEOQuantum