Obtenez le modèle rédactionnel pour la création de contenu SEO performant Téléchargez le PDF

SEO en 2019 : les 5 grandes tendances à connaitre

Au sommaire
Par , le Mercredi 16 janvier 2019
Temps de lecture : 15 minutes

L’univers du marketing digital est en pleine mutation.

En effet, c’est souvent lorsque l’on pense être à jour qu’on réalise, qu’en réalité, il reste encore beaucoup à faire. La seule façon de prospérer dans un environnement en constante évolution est de s’adapter.

2018, en matière de référencement naturel, a été marquée par la volonté forte de Google d’amélioration la qualité des résultats de recherche. Nous avons notamment assisté à l’avancée de la domination mobile, à la personnalisation de la recherche ainsi qu’à de nombreuses mises à jour des algorithmes.

Pour 2019, j’ai souhaité mettre à votre disposition un guide prévisionnel des tendances SEO. C’est en ayant ces problématiques à l’esprit que je vous conseille d’aborder la nouvelle année.

Ce guide est parfait pour quiconque souhaite améliorer ses connaissances et ses compétences en matière de SEO.

 

Tendance n° 1 : L’optimisation de l’intention de recherche

Avec ses milliards de recherches effectuées chaque jour, Google va devoir s’appuyer davantage sur l’intelligence artificielle. L’IA permet de rendre le processus de recherche plus naturel, plus humain.

Vous connaissez sans doute RankBrain. Cet algorithme utilise le Machine Learning pour analyser le contenu qu’il indexe. Il est utilisé par Google pour mieux comprendre l’intention de recherche de l’internaute. L’IA utilise ensuite les informations fournies par Rankbrain pour améliorer la pertinence des résultats de recherche.

Pour faire simple, cet algorithme est capable « d’apprendre » ainsi que de prendre en compte l’intention de l’internaute. Ce dernier bénéficie ainsi d’une meilleure expérience de recherche.

L’intention de recherche est l’objectif de l’internaute lorsqu’il formule sa demande dans la barre de recherche. Si, en 2019, vous échouez à répondre à sa demande, vous risquez d’être rapidement dépassé. Alors, n’oubliez pas, il n’est jamais trop tard pour se concentrer sur la satisfaction des besoins des internautes !

Les guidelines (Google Search Quality Guidelines) vous permettront de mieux comprendre les attentes de Google. Vous serez plus à même de comprendre l’importance de l’intention utilisateur.

Les sites Web bénéficiant d’un E-A-T (Expertise, Authoritativeness, Trustworthiness) élevé qui sont pertinents seront bien référencés. Le manque de pertinence sera en revanche sanctionné.

Si vous souhaitez améliorer vos connaissances en la matière, je vous conseille vivement de lire notre billet de blog suivant : L’intention de recherche au service du contenu.

Tendance n°1 de 2019 - Vous vous demandez comment améliorer votre stratégie SEO en 2019 ?

Analysez attentivement vos anciens contenus et optimisez-les de manière à répondre à l’intention de recherche de l’internaute.

Tendance n° 2 : Viser la position zéro

Cette tendance SEO est répétée depuis quelques années déjà. La position zéro ou « featured snippet » désigne le résultat apparaissant tout en haut de la page de recherche. Ce résultat se trouve au-dessus du site Web se trouvant en première position. Cette position existe depuis 2014 et, pourtant, peu de sites l’ont incluse dans leur stratégie.

En 2019, la position zéro jouera un rôle encore plus important dans le référencement. En effet, elle répond aux besoins de l’internaute, car elle permet d’obtenir des réponses simples.

Voici ce qu’en pense Google :

« La position zéro est utilisée lorsque nous pensons que ce format permet aux internautes d’obtenir facilement une réponse, que cela se fasse grâce à l’encadré ou après avoir cliqué sur la page. Elle est particulièrement utile aux mobinautes ou lors des recherches vocales. »

La position zéro est occupée par des pages qui répondent aux besoins des internautes en fournissant une réponse simple. Cette dernière s’affiche alors en haut de la SERP. J’ai lancé une recherche sur Google pour apprendre à « comment peindre un plafond ». Voici une capture d’écran de la position zéro sur cette recherche.

En mai 2017, Ahrefs a étudié 2 millions de pages apparaissant en position zéro. Parmi les 112 millions de mots-clés faisant partie de leur base de données, environ 14 millions (soit un peu plus de 12 %) génèrent une position zéro.

La position zéro a de nombreux avantages. Elle vous permettra de :

  • Accaparer le trafic de la première position.
  • Bénéficier de nouveaux visiteurs via les recherches vocales.
  • Renforcer votre autorité dans votre niche.

Comment faire en sorte d’apparaître en position zéro ?

Cela va sans dire, mais créer un contenu de qualité est une étape primordiale lorsque vous souhaitez faire partie de la première page.

La majorité des featured snippets sont des pages qui apparaissent dans la première page de résultats ou parmi les 10 premières réponses.

Essayez d’optimiser votre contenu en fonction de la question à laquelle il répond. Encore une fois, Google est toujours à la recherche de la meilleure réponse, lorsqu’il s’agit de la position zéro.

Mettez-vous à la place des internautes et listez les réponses qu’ils anticipent. Changez ensuite la mise en page de votre texte pour qu’il s’adapte à la position zéro.

Voici quelques conseils pour augmenter vos chances d'atteindre le position 0 :

  1. Déterminez quelles sont les questions que pose votre public cible et assurez-vous d’y répondre.
  2. Créez du contenu qui met l’accent sur les questions de vos lecteurs et incluez une liste de noms et des numéros utiles. Restez factuel.
  3. Rédigez des textes précis et élaborés sous forme de liste.
  4. Organisez vos listes ou vos paragraphes avec des titres.
  5. Ajoutez des images et des vidéos de qualité à votre contenu.
  6. Obtenez des liens externes en promouvant, sur les réseaux sociaux ou par courriel, les contenus qui répondent à des questions fréquemment posées.

 

La réputation est considérée par Google comme un facteur majeur dans la détermination de la qualité de votre contenu.

Vous avez toutes les informations en main pour être en position zéro, à vous de jouer !

Tendance n° 3 : Les recherches vocales

Selon Comscore, nous passons en moyenne de 3 heures et 35 minutes sur nos smartphones par jour, 40 % des adultes utilisent la recherche vocale au moins une fois par jour. Il y a 35 fois plus de recherches vocales en 2018 qu’en 2008 !

De nos jours, les internautes souhaitent obtenir des réponses détaillées et fiables. Au lieu de taper quelques mots, nous avons tendance à utiliser des phrases entières. La recherche vocale devient plus longue et plus conversationnelle.

Pour que votre site soit adapté à la recherche vocale, il vous faut prendre en compte l’utilisation des questions directes.

En voici quelques exemples :

  • Hey Google, où se trouve le restaurant marocain le plus proche ?
  • Siri, donne-moi une recette de gratin de choux fleur

L’utilisation croissante de la recherche vocale contraint les entreprises à modifier leurs stratégies de marketing et de référencement naturel.

La recherche vocale est pressentie pour faire partie des tendances les plus populaires en 2019.

Selon certaines études, le premier résultat d’une page de recherche Google totalise 35% des clics. Lorsque la demande est effectuée via une recherche vocale, ce résultat est encore plus élevé. Apparaître en haut de la page est donc essentiel.

Répondez aux demandes des internautes, rédigez des textes exhaustifs, optimisez les contenus pour qu’ils apparaissent en position zéro et réfléchissez aux mots-clés qui sont utilisés en recherche vocale.

Comment adapter les contenus pour la recherche vocale ?

Vous connaissez maintenant l’importance de la recherche vocale. La question est dès lors la suivante : comment adapter vos contenus à la recherche vocale en SEO ?

  • Concentrez-vous sur les questions !

Lorsque vous utilisez la recherche vocale, vous n’utilisez pas des mots-clés, mais plutôt une phrase entière.

Par conséquent, utiliser des phrases entières et des mots-clés appartenant à la longue traîne se révélera très bénéfique lorsque vous souhaitez atteindre le haut de la page.

Vous devez identifier les phrases que vos lecteurs sont susceptibles d’employer et les utiliser.

  • Répondez aux questions !

Lorsque vous adaptez vos textes à la recherche vocale, vous les optimisez, par la même occasion, pour la position zéro.

  • Améliorez la vitesse de chargement de votre site

La vitesse de chargement des pages sur votre site est un facteur essentiel, car les internautes s’attendent à une réponse rapide.

Le délai moyen de chargement d’une page sur un téléphone portable est de 15 secondes. Essayez cependant de vous fixer un délai de 3 secondes.

Faites attention à votre vitesse de chargement. Ce facteur a un impact très important lorsqu’il s’agit de la recherche vocale.

  • Téléphones portables et simplicité

La simplicité est un autre facteur important. Il a une incidence sur le taux de rebond et sur le temps passé sur le site.

La simplicité doit toujours être une priorité. Adopter une technique adaptative ou « Responsive Design » est essentiel.

  • Faites le test

Il faut toujours vérifier les choses que vous avez optimisées.

Testez votre site sur différents appareils, vérifiez le classement de vos concurrents et analysez les résultats sur vos mots-clés.

Si vous souhaitez améliorer vos connaissances en la matière, je vous conseille vivement de lire notre article dédié : Améliorez votre SEO en recherche vocale.

 

Tendance n° 4 : L’indexation Mobile First de Google

Infographie usages mobile

Les usages les plus réalisées sur téléphone portable selon une étude Deloitte.

Ces dernières années, Google n’a eu de cesse d’affirmer l’importance de la compatibilité mobile.

En 2019, la compatibilité mobile et l’indexation Mobile First feront partie des principaux facteurs d’un bon référencement et d’un taux de conversion élevé.

En mars 2018, Google annonce le déploiement officiel de l’index Mobile First. Il confirme peu de temps après que de nombreux sites sont analysés. Dans un futur proche, les systèmes d’indexation se concentreront davantage sur une expérience Mobile First.

Le contenu, les liens, la vitesse et l’expérience utilisateur sur la version mobile de votre site seront les principaux moteurs de votre visibilité. Cette approche est justifiée, car la majorité des recherches sont effectuées sur un smartphone.

Selon les guidelines de Google, lorsqu’un mobinaute lance une recherche sur son téléphone, il souhaite avant tout obtenir une réponse rapide.

Se préparer à l’indexation Mobile First de Google

Selon SEMRush, « une vitesse de chargement rapide est un facteur SEO important. 70 % des sites ont une vitesse de chargement supérieure à 7 secondes. Parallèlement, 53 % des mobinautes quittent un site lorsque la vitesse de chargement de la page est supérieure à 3 secondes. »

Si vous souhaitez connaitre les performances de votre page sur un appareil mobile, rendez-vous sur l’outil de Google PageSpeed insights. Cet outil vous aidera à accéder facilement à la vitesse de chargement de vos pages et vous conseillera sur les manières de l’améliorer.

Google conseille d’utiliser le Responsive Design, car cette technique permet au site de s’adapter à toutes les formes, les tailles et les types d’appareils et d’adresser le même contenu que sur PC.

Pour les plus techniques d’entre vous, je vous recommande de travailler avec un framework CSS pour vos développements de vos interfaces. Mes préférences vont à :

  1. Bootstrap
  2. Foundation
  3. Skeleton
  4. Semantic UI
  5. PureCSS

Reponsive infographie

Le Responsive Design s’adapte à tous les périphériques et utilise un même code capable de s’ajuster à la taille de l’écran.

Ci-dessous, vous trouverez plusieurs recommandations détaillées. Elles vous aideront à vous préparer aux tendances SEO mobiles.

Si vous avez déjà une version mobile, n’hésitez pas à la mettre à jour selon la technique du Responsive Design. Cela améliorera l’expérience utilisateur sur mobile et vous permettra de vous faire remarquer par Google.

Tendance n° 5 : Intelligence artificielle (IA)

Qu’on le veuille ou non, l’IA sera la prochaine grande tendance de 2019. Elle s’apprête à transformer toutes les industries, exactement comme l’électricité avant elle.

L’IA est une programmation informatique qui apprend et s’adapte. Elle est malheureusement incapable de résoudre tous nos problèmes, néanmoins son potentiel d’amélioration de notre vie quotidienne est important.

Les conséquences de l’intelligence artificielle

L’intelligence artificielle c’est quoi exactement ?

L’IA est la nouvelle façon de gagner un avantage concurrentiel et de créer de la valeur commerciale. Ce terme se réfère à la capacité d’une machine à reproduire les fonctions cognitives de l’être humain, avec la possibilité d’apprendre et de résoudre des problèmes. L’IA est très efficace dans la prise de décisions. Elle permet un pouvoir décisionnel plus intelligent.

Cela signifie une efficacité et une vitesse supérieure, l’amélioration des innovations et de meilleures opportunités !

Quels sont donc les liens entre SEO et IA ?

L’IA est en charge de l’algorithme et des données utilisées pour déterminer quels sont les meilleurs résultats. Les données utilisent les contenus, les photos et le comportement des internautes pour aider ces derniers à avoir accès à une information pertinente.

Google s’est construit grâce à sa capacité de compréhension des textes apparaissant sur les pages Web. Aujourd’hui, avec les progrès de l’apprentissage profond, le moteur de recherche californien est capable de comprendre les images, les photos et les vidéos d’une matière tout à fait novatrice.

Cela étant dit, voyons ensemble quels sont les domaines du référencement où l’IA aura un impact important.

1. L’IA et la recherche de mots-clés

SEMRush affirme que l’IA est partout et que les spécialistes SEO doivent impérativement mettre à jour leurs connaissances de l’apprentissage automatique et l’IA.

En 2015, Google confirme qu’il utilise des algorithmes d’apprentissage automatique pour trier les résultats de recherche. À vous de convaincre l’IA de la pertinence de votre réponse.

Le secret est d’avoir un nombre important de publications pertinentes : Rédaction Qualitative Massive et Stratégique (RQMS).

 

2. L’IA et les contenus visuels

Si vous souhaitez apprendre à jouer à la guitare, quel type de contenu préférez-vous : un texte ou une vidéo ?

La réponse est évidente, et Google en a conscience. Il suffit de taper « apprendre à jouer à la guitare » pour voir apparaître de nombreuses vidéos parmi les résultats.

Les moteurs de recherche sont aujourd’hui capables d’analyser ce type de contenu visuel.

 

3. L’IA et les liens

Selon moi, les sites Web influents qui postent des liens vers du contenu de mauvaise qualité seront moins bien référencés à l’avenir.

Étant donné que les moteurs de recherche seront capables de connaître le taux de clic sur les liens externes et le temps passé sur la page, les consultants SEO devront se concentrer sur la pertinence et la qualité.

Dans un futur proche, il sera donc important d’être plus sélectif dans votre sélection de liens externes. Voici quelques corrections à apporter à votre stratégie de netlinking :

  • Dirigez vos lecteurs uniquement vers des sites Web ayant une bonne réputation
  • Favorisez les liens vers des sites faisant autorité (publications scientifiques, journaux reconnus)
  • Limitez les liens vers les sites qui ciblent la même niche
  • Établissez des relations avec d’autres influenceurs de manière à améliorer vos options
  • Ne négligez pas les liens internes : ils améliorent la structure de votre site

 

4. L’IA et le contenu

La qualité du contenu est sans doute l’un des facteurs de réussite les plus importants. Cela reste vrai en dépit de la globalisation de l’IA et du SEO.

Car même si l’IA est capable d’analyser les données pour vous, c’est à vous de fournir un contenu de qualité.

Je reste persuadé que les vecteurs de mots (word embedding) sont l’avenir de la sémantique en SEO. C'est un domaine passionnant; ses capacités et son influence ne vont que croître dans un proche avenir.

Les vecteurs de mots est un algorithme qui aide Google à mieux comprendre les relations entre les mots, en se basant sur des exemples d'utilisation réelle de la langue.

Ces modèles vectoriels mappent des expressions sémantiquement similaires, sur la base de l’équivalence, des similitudes ou de la proximité des idées et du vocabulaire.

Une méthode simple pour étudier les expressions consiste à rechercher les mots les plus proches pour un mot clé spécifié par l'utilisateur.

Pour le faire simplement, deux mots proches dans l’espace vectoriel tendent à partager un contexte commun; alors que deux mots éloignés l'un de l'autre sont considérés comme non liés au contexte. Et ça, Google le sait !

SEOQuantum a été créé dans le but d’étudier ces vecteurs de mots et d’apporter une solution simple à cette problématique d’avenir.

mot cle semantique

 

Êtes-vous prêt pour les tendances 2019 ?

Voici donc les 6 tendances SEO auxquelles je me prépare en 2019.

Cette année sera, à mon sens, l’année de l’intelligence artificielle et de la montée du Word embedding. Nous assisterons aussi à une meilleure personnalisation de l’intention de recherche, à la progression de la technologie mobile et des recherches vocales. Vous voilà donc bien préparé pour cette nouvelle année. À vous d’utiliser ces stratégies.

Je vous souhaite une année pleine de succès et un taux de conversion toujours plus élevé !

Êtes-vous prêt pour 2019 ? Avez-vous des changements à faire sur votre site ? Avez-vous de nouvelles idées pour 2019 ?

Votez pour cet article
Moyenne des notes : 4.8 (5 votes)