Obtenez le modèle rédactionnel pour la création de contenu SEO performant Téléchargez le PDF

SEO : 12 tendances à suivre en 2021

Au sommaire
Par , le Jeudi 19 novembre 2020
Temps de lecture : 12 minutes

Utilisée correctement, l’optimisation pour les moteurs de recherche est un moyen efficace d’attirer les consommateurs vers vos plateformes en ligne. Le SEO est en constante évolution, et se tenir au courant des dernières annonces et mises à jour peut représenter un défi. Cependant, cela en vaut la peine. Saviez-vous que 70 % à 80 % des utilisateurs se concentrent exclusivement sur les résultats organiques et ignorent les annonces payantes. Et que 28 % de ces recherches aboutissent à un achat? Pour obtenir des performances SEO élevées, il faut tenir compte de nombreux paramètres, notamment le trafic, les backlinks ou liens retour et les partages. 

Voici un aperçu des tendances SEO les plus pertinentes et les plus actuelles à anticiper pour 2021 qui vous permettra de préparer votre stratégie de référencement en conséquence. Sans plus attendre, voici les 12 tendances SEO à surveiller en 2021 que SEMRUSH a mis en lumière. 

1. L’intelligence artificielle va jouer un rôle plus important

L’intelligence artificielle (IA) est en train de changer la façon dont les gens interagissent avec les contenus en ligne. RankBrain, l’algorithme de Google basé sur l’intelligence artificielle est particulièrement intéressant. Dévoilé il y a quelques années, ce dernier joue un rôle important dans l’établissement de la pertinence des facteurs de classement de Google.

Selon Greg Corrado, chercheur chez Google, RankBrain possède une capacité d’apprentissage unique : « Les autres facteurs sont basés sur des découvertes et des données trouvées par des personnes. Il n’est pas question d’apprentissage automatique. » L’apprentissage automatique permet à RankBrain de s’améliorer avec le temps. L’IA est donc une tendance SEO de premier plan à suivre. Il est donc important de savoir comment optimiser pour RankBrain. Bien que Google n’ait pas souhaité partager de détails sur le sujet, les experts estiment que les signaux permettant d’évaluer la qualité de l’expérience sont les principaux déterminants. Ces derniers incluent le taux de clics et le temps passé sur la page.

Captiver et retenir les lecteurs avec un contenu utile et bien organisé est primordial. Un outil vérificateur peut vous aider à évaluer les pages en fonction de critères tels que la lisibilité, les liens retour, etc.

2. La recherche vocale aura un impact sur les requêtes de recherche

Grâce à des innovations comme Google Assistant, Amazon Alexa et Apple Siri, la recherche vocale a fait du chemin. La technologie s’est améliorée et elle est devenue plus populaire. D’ici 2022, 55 % des ménages devraient posséder une enceinte intelligente.

Pour optimiser votre recherche vocale pour le SEO, il est important de choisir les bons mots-clés. Choisissez des phrases longues susceptibles d’être utilisées dans une conversation. Les recherches vocales fonctionnent mieux lorsque les contenus utilisent des phrases plus longues et plus naturelles. À l’inverse des saisies textuelles qui ont tendance à être abrégées, les recherches vocales sont plus naturelles et plus longues. Par exemple, une personne peut lancer une recherche vocale en disant : « Quelles sont les nouvelles tendances en matière de SEO pour 2021 » ou taper les mots « nouvelles tendances SEO 2021 ».

3. L’optimisation mobile aura un impact sur les classements de recherche

En 2019, Google a lancé l’indexation orientée mobile. Cela signifie que Google utilise principalement la version pour mobile d’un site pour l’indexation et le référencement. Ce changement est logique, étant donné que d’ici 2025, près de 73 % des internautes accéderont à Internet uniquement via des appareils mobiles. Vérifiez les performances de votre site sur mobile avec le test d’optimisation mobile de Google. Consultez ensuite le rapport sur l’ergonomie mobile dans la Google Search console.

Vérifiez que Google peut indexer vos URL et assurez-vous de ne pas les bloquer avec l’instruction disallow. Rappelez-vous aussi que le Googlebot ne charge pas le contenu qui nécessite une interaction utilisateur (balayage de l’écran, clic ou saisie de texte, par exemple). Enfin, assurez-vous d’utiliser les mêmes balises méta-robots dans les versions mobiles et desktop.

4. Les contenus qui respectent les critères E-A-T de Google seront mieux référencés

Google a affirmé plusieurs fois que la qualité du contenu est essentielle pour le succès du classement. Mais qu’est-ce qu’un « contenu de qualité » pour Google ? Google utilise le concept E-A-T (expertise, autorité et fiabilité) pour déterminer la qualité des contenus. Il permet de déterminer si le contenu d’une page Web est utile et de qualité. 

Il existe plusieurs moyens de garantir la qualité du contenu. Tout d’abord, créez des personnalités d’internautes (personas) qui vous permettent de comprendre quel type de contenu vos clients apprécient. Effectuez ensuite des recherches sur les intentions de recherche de vos internautes. Cela vous aidera à tracer le parcours client. Utilisez ces informations pour créer un contenu qui plaira aux internautes. Par exemple, si vous vous adressez à des adolescents, il est important d’intégrer des vidéos. Lorsque vous vous adressez à un public plus âgé, utiliser des contenus vidéo est moins essentiel.

Enfin, n’oubliez pas de tenir compte du concept E-A-T lorsque vous élaborez votre contenu. Appuyez les affirmations sur des arguments statistiques et des faits. Renvoyez vers des sites réputés en. edu ou en. gov. Faire pointer vos liens vers des sites faisant autorité est un bon moyen de prouver que vous remplissez les critères de l’EAT.

5. Les contenus longs contribueront à améliorer les SERPs

Selon de nombreux rapportq sur l’état du marketing de contenu, les contenus longs totalisant plus de 3 000 mots obtiennent trois fois plus de trafic et quatre fois plus de partages. Ils obtiennent également 3,5 fois plus de liens retour que les articles contenant entre 901 et 1 200 mots. Rédiger des contenus longs vous permettra d’obtenir une meilleure position dans les résultats des moteurs de recherche en ligne. Attention tout de même à la qualité des contenus. L’objectif est de fournir aux internautes des informations facilement partageables qui les maintiennent engagés.

Comment y parvenir ? Tout d’abord, divisez votre contenu en sections à l’aide de balises : des sous-titres H2 et H3. Cela le rendra plus lisible. Les sous-titres sont particulièrement importants pour la navigation mobile. Deuxièmement, assurez-vous de renvoyer vers des sources pertinentes qui possèdent un score d’autorité élevé. Enfin, faites en sorte que votre contenu soit facile à partager. Intégrez des boutons de partage de manière bien visible au niveau du titre et à la fin de l’article.

6. Les extraits optimisés jouent un rôle plus important

Ne paniquez pas. Vous n’aurez pas à générer uniquement des contenus indémodables si vous voulez grimper dans le classement de Google. Lancés en 2017, les extraits optimisés constituent une manière rapide de gagner en importance sur Google. Parfois, lorsque vous lancez une recherche dans Google, une case spéciale au-dessus des résultats de la recherche s’affiche. Il s’agit d’un extrait optimisé. 

Les extraits optimisés sont un excellent moyen d’accéder à cette première page de résultats tant convoitée. Ils permettent aussi de voler une part importante du trafic des concurrents. Les extraits optimisés sont souvent structurés sous forme de questions-réponses ou de listes. On y trouve également des Rich snippets, notamment des images, des avis à étoiles, des prix de produits et d’autres informations similaires. Pour créer des extraits optimisés, concentrez-vous sur des questions et des mots-clés pertinents. Vous pouvez utiliser la fonction de recherche Google « Recherches associées » pour trouver l’inspiration. 

7. La recherche prédictive devrait s’améliorer

Google Discover a été lancé en 2017 et a entraîné un changement majeur dans la façon dont les internautes utilisent le moteur de recherche. En effet, avec lui pas besoin de termes de recherche : Discover affiche le contenu en fonction de ce que Google considère comme étant le plus en rapport avec les centres d’intérêt des internautes. Discover utilise pour cela l’intelligence artificielle. Le moteur de recherche analyse les motifs de comportement de l’utilisateur ce qui lui permet d’identifier le contenu le plus précis et le plus susceptible d’intéresser la personne visée.

Google Discover revendique déjà plus de 800 millions d’utilisateurs actifs. Vous n’avez rien à faire de spécial pour apparaître dans Google Discover. Toutes pages indexées par Google sont incluses. Le contenu est classé en fonction d’algorithmes qui contrôlent la qualité du contenu et l’intérêt des utilisateurs. Bien que Google n’ait communiqué aucun facteur précis, il semble que l’historique des lieux, l’historique de navigation, les applications utilisées, les calendriers, l’historique des recherches et les lieux de résidence et de travail soient pris en compte.

8. Une stratégie SEO efficace devra inclure des contenus vidéo

Inclure des vidéos sur les pages est de plus en plus important. Un milliard de personnes utilisent YouTube. Si vous ne créez pas de contenus vidéo, c’est le moment de vous y mettre. Vous n’êtes pas convaincu ? Voici de quoi alimenter la réflexion : selon Cisco, la vidéo devrait dépasser toutes les autres formes de contenus en termes de consommation.

Mais comment optimiser les contenus vidéo ? Veillez à optimiser le nom et la description de votre chaîne vidéo. La description ne doit pas se contenter d’être truffée de mots-clés, mais doit fournir un aperçu concret de ce dont traite votre chaîne. Veuillez tout de même à employer les bons mots-clés. Par exemple, si vous optimisez pour YouTube, vous pouvez vous inspirer de la fonction d’auto-complétion de la plateforme. Saisissez le sujet de votre vidéo dans la barre de recherche et notez les suggestions qui y apparaissent. Elles vous indiquent ce que les gens recherchent sur YouTube.

9. L’optimisation des images devait jouer un rôle plus important

La recherche d’images a considérablement évolué. Autrefois, les gens pouvaient simplement regarder les images. À l’avenir, les gens pourront utiliser des images pour acheter des produits, obtenir des informations, etc. Google insiste depuis longtemps sur le marquage et l’optimisation des images, il est donc logique que cela fasse partie de leur plan à long terme.

Si les images de votre site Web ne sont pas optimisées, occupez-vous-en dès maintenant. Utilisez des images de haute qualité et pertinentes, et veillez à personnaliser le nom du fichier. Ce dernier doit être pertinent par rapport au contenu de la page sur laquelle la photo apparaît. Utilisez les balises alt. Ces dernières sont utilisées par les robots d’indexation pour référencer les images. Enfin, ajoutez des images à votre Sitemap. Elles y seront encore plus faciles à parcourir. Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à consulter nos autres publications sur ce sujet.

10. Les mots-clés LSI devraient prendre une place plus importante

Pendant longtemps, les professionnels du référencement se sont concentrés uniquement sur les mots-clés principaux aussi appelés mots-clés primaires. Nous savons maintenant que les mots-clés secondaires sont tout aussi importants. La recherche sémantique et l’optimisation en fonction de l’intention occuperont une place plus importante à l’avenir. Google ne se contente plus d’analyser individuellement les mots. Le moteur de recherche est capable d’analyser le contexte de la requête et de discerner l’intention de recherche d’un utilisateur. Les informations fournies doivent donc être pertinentes.

SEOQuantum propose un outil de recherche de mots-clés permettant d’identifier les mots-clés liés sémantiquement et d’établir un score. Il vous aide à choisir les requêtes que vous souhaitez cibler en priorité et à optimiser votre contenu.  

Pour être optimisé pour le référencement sémantique, votre contenu doit être conçu de telle sorte qu’il réponde à une question que votre public cible se poserait. Optimisez le contenu autour de clusters thématiques (ou topic cluster) et ne vous concentrez pas uniquement sur des mots-clés. Enfin, utilisez des données structurées lorsque cela est logique. Et surtout, souvenez-vous que vous n’écrivez pas pour les robots, mais pour les humains.

11. Le référencement local doit jouer un rôle plus important dans les stratégies SEO

Lorsque les gens pensent à Internet, ils pensent surtout à sa nature globale. La plupart des personnes utilisent les moteurs de recherche pour trouver des biens et des services proches d’eux tels que des restaurants. Le référencement local est important et il évolue rapidement. Cette évolution est liée à l’augmentation des recherches « zero click » que certains spécialistes du marketing SEO n’hésitent pas à qualifier de nouvelle norme.

Dans le cadre d’une recherche zéro clic, la SERP suffit à l’internaute qui ne clique sur aucun résultat. L’augmentation des extraits optimisés est responsable de la hausse du nombre de recherches zéro clic. Ces dernières sont souvent des recherches locales qui déclenchent un Pack Local. Comment intégrer le Pack local ? Commencez par créer votre profil d’établissement sur Google My Business. Il est également important d’avoir un profil de backlinks fort. Vous pouvez vérifier les types de liens retour dont s’inspirent vos concurrents et les cibler.

12. Les données et l’analytique devront être votre priorité pour rester en tête des classements

La science des données vous permet de comprendre le comportement de l’internaute, de visualiser les campagnes et de créer des messages ciblés. L’analytique peut vous aider à vérifier quelles URL ont été indexées, à examiner la provenance de vos visiteurs, à vérifier les temps de chargement des pages, le référencement des pages, les redirections, les erreurs de réponse, les taux de rebond, etc. Les données vous permettent également d’identifier les pages que vous ne voulez pas voir indexer et repérer les sources de trafic inhabituelles qui pourraient nuire à votre crédibilité.

Conclusion

Le référencement ne fait que se complexifier, comme le montre clairement la liste ci-dessus. L’époque où l’on se contentait d’optimiser les mots-clés et les metas title est révolue depuis longtemps. Avec les tendances actuelles du référencement, il faut penser à tout, de la recherche vocale au référencement vidéo. Les facteurs changent constamment, et il est essentiel de rester en tête du classement. N'oubliez pas, les bons outils de référencement peuvent vous aider à obtenir les informations dont vous avez besoin pour mettre en place une stratégie de référencement intelligente. 

Source : article de SEMRUSH

Votez pour cet article
Aucun vote pour le moment