Obtenez le modèle rédactionnel pour la création de contenu SEO performant Téléchargez le PDF

Quand faut-il optimiser le SEO de son site ?

Au sommaire
Par , le Lundi 29 avril 2019
Temps de lecture : 9 minutes

Les 6 signes qui prouvent que les pages de votre site ont besoin d’être amélioré... Et rapidement !

trafic chute

Un exemple de site de client ayant préféré attendre que de passer à l'action rapidement

Comme nous le savons tous, le marketing de contenu et le référencement sont inséparables. Le SEO  est un domaine en constante évolution et nous devons tenir compte des changements qui se produisent. Les sujets en forte demande en ce moment peuvent ne plus l’être demain. C’est ce qui explique pourquoi il est si important d’optimiser le SEO vos pages et vos contenus de temps en temps.

De légères modifications sont parfois suffisantes et les petits détails peuvent avoir des conséquences négatives sur le trafic et sur le référencement. Mais comment savoir quand il est temps d’optimiser son contenu ?

 

Une baisse de position soudaine

Même lorsque vous avez écrit un article très complet, il est possible que vous deviez y revenir plus tard pour ajouter des informations.

Google a récemment introduit Google RankBrain. L’un de ces objectifs est de répondre à l’intention de recherche de l’internaute, cette même intention évolue constamment dans le temps. Si je publie un article, je ne manquerai pas de revisiter cette publication pour ajouter des informations afin de respecter l’intention de recherche de l’internaute. De plus, les futurs lecteurs qui liront sur mon blog auront accès à des informations actualisées.

 

Classement google

Ici, une page du blog de SEOQuantum qui passe de la position 1-2 à 6ème en quelques semaines.

 

Les lecteurs souhaitent aujourd’hui obtenir des informations actualisées. Ils sont de moins en moins intéressés par les publications trop simples. Ils veulent toujours plus d’informations. Deux avantages à enrichir vos contenus :

  1. D’une part, vous informez vos lecteurs en leur donnant des informations supplémentaires.
  2. D’autre part, le nombre de lecteurs a un impact sur la manière dont Google envisage votre site et sa crédibilité.

 

Un contenu sur optimisé

Le bourrage de mot-clé (keyword stuffing) est mauvais pour le référencement : vous l’avez entendu maintes fois et c’est la vérité. Même en faisant attention, il m’arrive parfois de commettre cette erreur.

Calculez le nombre de répétitions autorisées grâce à la formule de densité de mots-clés.

densite formule

SEOQuantum (l’audit sémantique) optimise vos mots-clés à votre place en vérifiant votre score et la densité de mots-clés. De cette façon, vous éviterez d’être pénalisé par Google et vous fidéliserez vos lecteurs avec des contenus de qualité.

Vous pouvez également utiliser des mots-clés du champ sémantique ou des synonymes lorsque vous ne voulez pas répéter votre mot-clé principal dans le contenu. Les mots-clés du champ sémantique sont également disponibles dans SEOQuantum.

 

Une écriture de mauvaise qualité

Relisez-vous vos textes après leur publication ? Lors d’une lecture, il faut faire attention à la grammaire, à l’orthographe et à la ponctuation.

Certaines personnes sont dérangées par ce type d’erreurs qui les poussent à arrêter leur lecture. Ceci a un impact négatif sur le taux de rebond. Un taux de rebond élevé est souvent considéré comme un problème : il indique que les visiteurs ont tendance à quitter le site Web rapidement, car ils n’y trouvent pas ce qu’ils recherchent.

Pour vérifier la grammaire et l’orthographe, vous pouvez utiliser Antidote, c’est un outil très utile. Il permet de diminuer le temps de relecture.

Il est important de produire un contenu qui intéresse vos lecteurs. Pour assurer une meilleure lisibilité du contenu, insérez des titres en H1 et en H2. Ils aideront vos lecteurs à comprendre facilement de quoi parle votre contenu.

 

lisibilité page

L’outil d’audit sémantique analyse la structure et la lisibilité de chaque page

 

Des liens brisés ou hors sujets

Je vous suggère de revisiter vos anciens billets de blog dans les six mois qui suivent leur publication pour vérifier si les liens fonctionnent toujours. Si ce n’est pas le cas, vous devrez remplacer les liens défectueux par de nouveaux liens, de manière à ce que vos nouveaux visiteurs puissent eux aussi avoir accès à des ressources utiles.

La phrase utilisée dans le texte d’ancre permet aux moteurs de recherche de déterminer la pertinence d’une page.

Ainsi beaucoup de gens utilisent le mot « yoga » en guise de texte d’ancre. Si c’est correct, cela ne décrit pas vraiment le produit ou le contexte. En changeant le texte « yoga » pour « meilleurs cours de yoga » vous aidez les moteurs de recherche à comprendre de quoi parle votre page.

Analyse de liens interne

Les textes d’ancre adaptés permettent à Google de suggérer des résultats plus appropriés. Si les moteurs de recherche ne peuvent pas indexer vos pages, les internautes ne trouveront pas votre contenu. C’est pourquoi vous devez optimiser le SEO de votre contenu en relisant vos anciennes publications et en les modifiant si nécessaire.

Une autre façon de contrôler tous les liens sur votre site Internet consiste à utiliser l’outil d’audit sémantique de SEOQuantum. Il vous fait gagner du temps en faisant le travail pour vous. Sinon, vous pouvez aussi vérifier les liens manuellement.

Un contenu trop long

Ce conseil fait suite à une conversation avec Michael TURCAN (https://twitter.com/TurcanMichael) ;-)

Si vous avez tendance à vouloir tout dire d’un coup, les lecteurs risquent de trouver vos contenus trop longs. Ils finiront par arrêter la lecture et chercher ailleurs une publication plus courte. Lorsque vous écrivez des publications longues, veillez à ne pas dépasser les 3 000 mots.

 

La longueur du texte doit correspondre au sujet : tous les billets de blog n’ont pas besoin de contenir 3 000 mots. La bonne longueur permet de fournir des informations détaillées, et non une multitude de renseignements disparates qui rendent la lecture difficile.

etude serpiq

Selon cette étude, les contenus des sites les mieux référencés ont tendance à être plutôt courts. La longueur idéale est de 2 500 mots.

N’hésitez pas à diviser votre texte : vos publications seront plus détaillées et vous pourrez utiliser les points restant pour créer davantage de contenus. De cette façon, vous ne serez jamais à court d’idées ! Vous pouvez également créer une série. Elle retiendra l’attention de vos lecteurs, les fidélisera et les encouragera à suivre votre évolution.

J’ai procédé de cette manière pour la série « La Recherche de Mots-clés ». En effet, au lieu de d’écrire l’intégralité de l’information dans un seul article (long et indigeste), j’ai écrit 6 billets différents.

Répartir vos points clés sur plusieurs publications est beaucoup plus efficace et plus simple (principe du cluster thématique).

Proposer plus de contenu est aussi une façon de se faire connaitre. Les lecteurs reconnaitront votre travail. Mais bien sûr, votre contenu doit être un contenu de qualité. Il vaut mieux écrire cinq contenus de qualité que dix contenus médiocres : la qualité est plus importante que la quantité.

Les commentaires des lecteurs

Les commentaires négatifs sont parfois le signe qu’il est temps de changer votre contenu. Si les lecteurs ne comprennent pas votre contenu, cela peut signifier que vous n’avez pas réussi à transmettre votre message.

Comprendre l’intention de l’utilisateur aide à satisfaire les besoins des lecteurs. En comprenant quel type de contenu les utilisateurs recherchent, vous serez plus à même de leur fournir l’information qui les intéresse vraiment.

 

J’ai récemment reçu des commentaires négatifs sur une publication sponsorisée.

commentaire blog

Un peu de critique ne fait pas de mal, au contraire, cela permet de prendre de meilleures décisions et d’améliorer et d’augmenter ses performances. Je vous remercie donc pour vos commentaires !

 

Les commentaires des lecteurs peuvent parfois vous donner de nouvelles idées de contenus. Cela arrive qu’un lecteur me pose une question et que cela m’inspire à créer une nouvelle publication.

Regarder le nombre de partages sur les réseaux sociaux permet aussi d’analyser les performances de votre contenu. Un manque de partage ou de commentaires peut être le signe qu’un contenu a besoin d’être optimisé.

 

Prenez du recul !

Je sais qu’il est difficile de trouver les défauts de son site Web, surtout quand vous avez tout fait tout seul. Cependant, il faut savoir être impartial. Adopter un regard neutre vous permettra de facilement repérer ses problèmes.

L’optimisation de votre SEO et de votre contenu est non seulement bénéfique pour vos lecteurs, mais également pour vous-même. N’hésitez pas à réviser et à améliorer vos articles ou fiches produits. Le contenu ainsi optimisé sera plus agréable pour les nouveaux lecteurs.

Votez pour cet article
Moyenne des notes : 4.3 (6 votes)